je te présente mes condoléances les plus sincères pour le décès de feu Cheikh Abdeslam Yassine.

C’était un homme doté d’une grande culture et spiritualité, courageux et aimant son pays.

Grâce à sa sagesse et à sa clairvoyance, notre pays a évité les pires dérapages politiques.

Ce grand penseur de l’Islam était aimé par les membres de son mouvement et par beaucoup

de marocains. Je prie Dieu de l’accueillir au paradis parmi les élus qui ont consacré leur vie au bien être de l’humanité.

Je te prie cher ami de transmettre à sa fille et à sa famille mes condoléances et je prie Dieu de les assister.

Amitiés.

Noureddine Ayouch